Tout d’abord , je sais d’avance que les mots ne suffiront pas à apaiser ton chagrin et à combler totalement le vide qui se trouve dans ton coeur.

Cependant, reçois-les de ma part , avec amour, tendresse et affection.

Sache , que lorsque tu es éprouvé et que la difficulté de l’épreuve te terrasse au point de faire couler tes larmes et de te faire baisser les bras, ne désespère pas. Il est vrais qu’il est difficile d’attendre après quelque chose qui peut être n’arrivera jamais.
Mais c’est encore plus dur de laisser tomber, lorsque c’est tout ce dont tu as toujours rêvé.

La tristesse n’est nullement un remède.

Ne désespère pas.

Ça marche pas. Tu sais pas trop pourquoi. Ton ventre semble inaccueillant. T’as tellement d’amour dans le cœur pourtant.

Et à chaque mois, l’espoir que tu pensais perdu pour de bon renaît doucement. Alors que tu es à l’écoute de tous les petits gargouillements et tiraillements dans le bas de ton ventre, les papillons emplissent ton cœur à chaque petit symptôme qui pourrait t’annoncer l’arrivée de ton précieux bébé. Chaque mois la déception n’en est que plus grande.

La douleur, physique te ronge, mais surtout, la détresse psychologique.

L’incompréhension, l’impression d’avoir fait quelque chose de mal pour mériter ça.

Plus le temps passe, moins tu te reconnais. T’as jamais été quelqu’un de jalouse, t’as toujours souhaité que du bien à ceux qui t’entourent. Mais là, t’en peux plus de voir toutes tes amies tomber enceintes une après l’autre. Tes sœurs , tes collègues, tes amis … Sans trop essayer, sans trop le vouloir, par accident …

Ce qui était un beau projet de couple au départ est rendu ta torture quotidienne. Tu t’es préparée longtemps avant de faire le grand saut.

Mais là t’en peux juste plus de vivre dans cette attente-là. Des jours tu te sens sereine, tu te dis que »ça arrivera quand ça arrivera », tu te couches le cœur un peu plus léger. Mais le lendemain matin le désir de porter l’enfant de tes rêves est revenu encore plus fort. Tu le souhaite tellement, ce petit bébé.

T’as même arrêté d’en parler à tes proches, parce qu’ils ont tous de très bons conseils mais qui te fond déprimé.

»Arrête d’y penser »
»T’essaye trop »
»Tu te met trop de pression »

C’est impossible de comprendre quand on ne l’a pas vécu.
C’est douloureux de se faire répéter ces mêmes phrases toutes faites
Mais tu souris, tu hoches de la tête et tu ne dit rien. À quoi bon?

Je voudrais te dire que tu as le droit d’avoir de la peine.
Que c’est normal que tu ressentes de la tristesse, de la détresse, du chagrin, une douleur …

Mais je peux te dire que tu le mérites autant que toutes les autres ton titre de maman.

Certains bébés prennent juste plus de temps pour arriver.

Je te souhaite une fin heureuse, une belle descendance en bonne santé qui remplira ton foyer d’amour et de bonheur et qui réjouira ta vue.

D’ici-là ne sois pas trop sévère envers toi-même, la vie finit toujours par nous emmener à l’endroit exact où l’on doit être.

Booster Sa Fertilité

A propos de l'auteur

Umm Latifa

Articles similaires

2 Réponses

  1. Avatar
    Nanou

    Salam wa alhleyki, Amin 🤲 barka’allah oufiki pour ce beau message touchant et en meme temps plains d’esspoire.

    Répondre
  2. Avatar
    Oum Daoud

    Salam alaykoum
    Je voudrais juste laisser un petit commentaire suite au message je suis mariée depuis presque 13 ans wa alhamdulillah et nous n’avons pas d’enfant qadaru allah ma sha faala ce que certains pourraient décrire comme une souffrance pour ma part je le vis comme une bénédiction tout vient selon la volonté de notre Seigneur par miséricorde et sagesse envers Ses créatures bi fadli Allah depuis toutes ces années je n’ai jamais éprouvée de tristesse la moindre déception et encore moins une once de jalousie envers mon entourage qui a eu des enfants bi fadli Allah et je ne comprends pas comment cela pourrait être nourri dans le cœur d’une croyante en Allah . en revanche la pression familiale et l environnement dans lequel je vis depuis ma hijra ont participé à nourrir en moi un sentiment de culpabilité voire même de honte de ne pouvoir devenir mère pour rendre mon entourage heureux ou tout simplement être une femme accomplie : combien de fois on m’a dit que je devais touuut faire pour avoir des enfants que ma vie devait être triste sans enfant ou que mon âge avançant je regretterai de ne pas avoir fait touuuutes les causes possible et inimaginable combien de fois mon entourage s’est montré triste devant moi combien de questions gênantes sur ma vie privée voire même intimes j’ai dû entendre et subir tel un interrogatoire….. Allah est témoin que je n’ai jamais ressenti de vide dans ma vie alhamdulillah pour la simple et unique raison que je n’ai pas à convoiter ce qu Allah a décidé de ne pas m’accorder ni à imaginer une vie meilleure à travers un enfant . la vie d’une femme ne s’arrête pas au fait de se marier et d’être mère évidemment qu’elle s’épanouit à travers ces causes mais aujourd’hui je sais après toutes ces années qu’un enfant n’est pas LA raison de mon existence en tant qu’épouse et comme Allah nous le dit dans le Coran selon le sens «  certes vos bien et vos enfants sont pour vous une tentation «  Allah sait ce qu’il y a de mieux pour nous Il donne à qui Il veut reprend à qui Il veut et rend stérile qui Il veut tout cela dans Son immense sagesse
    Allah m’a comblé d’une famille et belle famille aimantes alhamdulillah et d’un mari exceptionnel à mes côtés qu Allah me le préserve ! il est ma famille et je suis la sienne il me comble de bonheur à travers son comportement envers moi allahuma barik. S’il y a bien un seul vide que je cherche à combler aujourd’hui avant même le fait d’être mère c’est surtout celui de pouvoir avancer dans mon din en étudiant l’arabe et en apprenant le coran alhamdulillah
    Le coran est devenu depuis quelques années bi fadli Allah mon compagnon de vie mon moteur dans mon présent et pour mon avenir bi idni Allah Allah ne nous a créé que pour l adorer et je reste persuadée au jour d’aujourd’hui qu’avoir la possibilité d’étudier bi fadli Allah est une facilité qu Il m a accordé un bienfait bien plus grand encore que celui d’être maman . L être humain passe son temps à convoiter ce qu’il ne possède pas sans se rendre compte qu il se peut que le fait de ne pas posséder soit un bien immense pour lui .Seul Allah sait si j’aurais été ou si je serais une bonne mère . Je voudrais encourager toutes mes sœurs qui n’ont pas encore d’enfants qu’elles soient mariées depuis quelques années ou comme moi depuis plus de 10 ans à vivre votre vie en prenant chaque jour conscience de tous les bienfaits qu Allah nous a accordé : être musulmane être mariée en bonne santé avoir un mari une famille des amies un confort que bons nombres de femmes n’ont plus voire n’ont jamais eu . Un enfant est un Rizk venant d Allah un rizk parmi tant d’autres et n’oubliez jamais que nos comptes seront rendus au jour dernier et que tout ce temps passé dans le chagrin les regrets la déception de ne pas avoir d’enfant ne nous profitera en rien si ce n’est de ne pas avoir accepté le qadar,profitez de chaque instant de votre vie pour avancer dans le ilm parfaire votre comportement et être de bonnes épouses pour vos maris ,de bonnes filles pour vos parents de bonnes sœurs fi Allah pour vos amies voisines …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.