Salam alaykounna

Le jeûne du mois de Ramadan a permis au système digestif de se reposer et a rendu le corps plus léger.

Il a permis un nettoyage en profondeur par élimination des graisses superflues et des toxines dues au stress et aux pollutions diverses.

Il a permis de nettoyer les reins et le colon, et a purifié le sang.
Il a été une arme efficace contre l’obésité, et il a aidé l’organisme à combattre la rétention d’eau.

Une régénération car l’énergie digestive non utilisée est réorientée vers la guérison et la cicatrisation, le jeûne a donné l’occasion à l’estomac et aux intestins de régénérer leurs parois muqueuses.

Une augmentation des défenses immunitaires par une activation des cellules de défense du corps, le jeûne a stimulé l’activité d’éléments essentiels au mécanisme de défense naturel du corps.

Un déconditionnement vis à vis des stimulants artificiels et de certains médicaments.
En débarrassant le sang de ses excès de graisses, ce qui a pour effet de libérer les tissus des toxines qui se sont accumulées, telles que les pesticides ou les métabolites médicamenteux, qui sont solubles dans les graisses.

En nettoyant le corps de l’intérieur, le jeûne permet de retrouver une peau plus jeune et plus souple.

En outre, il a permis une prévention vis à vis de nombreuses maladies et des troubles du vieillissement prématuré ou de la ménopause.
Une correction de l’hypertension et du cholestérol.
Bia Nature

A propos de l'auteur

Umm Latifa

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.