salam alaykounna

Je me présente. Je m’appelle Sakina et je suis la créatrice du site www.soinsdoummi.com Je suis également infirmière et praticienne de hijama.Aujourd’hui j’ai l’opportunité d’écrire un article pour an-nissa magazine. Nous avons donc décidé de parler de la hijama dans les cas d’infertilité.

Il est tout d’abord essentiel de redéfinir les deux termes.

Qu’est-ce que la hijama ?

La hijama est une technique de soins existant depuis des millénaires. En effet les premiers écrits recensés datent de 2000 ans avant l’ère grégorienne.

Elle a une place très importante en médecine prophétique puisque le prophète alayhi salat wa salam y a eu recours.

Il est d’ailleurs rapporté dans un hadith rapporte par Anas que le prophète Mohammed alayhi salat wa salam a dit « Les meilleurs de vos remèdes sont la hijama et le costus marin » al Bukhari 5696 et Muslim 1577

Comment se déroule une séance de hijama et Comment agit-elle?

Pour faire simple la hijama consiste à traiter le corps humain par un système de ventouses. De micro incisions sont par la suite faites afin que les toxines contenues dans le sang soient évacuées.

Il faut compter entre 20 et 40 minutes pour une séance.

Cela n’est pas douloureux. Ça peut être désagréable certes, mais pas douloureux.

La hijama a de nombreuses actions sur l’organisme. Notamment une action épurative, régulatrice et hormonale. Mais nous y reviendrons plus tard inchaAllah.

Elle a notamment des propriétés relaxantes. Par expérience, nombreuses sont les patientes qui se sentent détendues après une séance. À l’image d’une séance de massage ou après un hammam.

Le gros avantage de la hijama c’est que les effets secondaires sont rares et sans conséquences. A l’inverse des médicaments que l’on trouve dans le commerce.

Tu peux ressentir une fatigue….mais la sieste après la hijama est vraiment douce. Comme sur un nuage. Savoure-la.

Il peut rester des marques au niveau des incisions surtout si tu cicatrices mal et si les séances sont répétées.

Tu peux également avoir envie de vomir ou avoir un petit état grippal.

Bref rien de bien méchant.

Maintenant que nous avons redéfini la hijama voyons ce qu’est l’infertilité

Qu’est-ce que l’infertilité ?

On parle d’infertilité lorsqu’un couple présente une incapacité à avoir un enfant au bout de 2 ans malgré des rapports sexuels fréquents et sans contraception.

Il faut toutefois distinguer infertilité et stérilité qui sont différent.

La stérilité est définie par l’incapacité totale d’obtenir un enfant. C’est irréversible. Nous avons par exemple les stérilités induites par la ligature des trompes.

L’infertilité touche aussi bien les hommes que les femmes. Et chacune d’entre eux peut essayer de suivre un protocole de hijama. Mais je vais en parler par la suite inchaAllah.

Les différentes causes d’infertilité féminine.

On retrouve principalement 3 causes d’infertilité

Premièrement : Les troubles de l’ovulation.

Ceux-là comportent :

-Le syndrome ovarien polykystique ou SOPK

-L’insuffisance ovarienne

-L’absence d’ovulation ou anomalie d’ovulation

-Absence de règles, cycles irréguliers

Deuxièmement : Les pathologies tubaires

Ce sont des affections ou des anomalies des trompes de Fallope.

-Salpingite

-Fibrome utérin

-Anomalie congénitale

-Infection sexuellement transmissible

Troisièmement : L’endométriose

Nous entendons de plus en plus parler de l’endométriose, mais qu’est-ce que c’est?

Pour faire très très simple ce sont des cellules de l’utérus –de l’endomètre pour être plus précise- qui ont migré ailleurs. Cela provoque des kystes ovariens, des adhérences ou des lésions.

Sur le site endofrance.org nous pouvons lire que 30 à 40% des femmes souffrant d’endométriose auront à faire face à un problème d’infertilité.

Quatrièmement : infertilité sans cause

Il arrive que certaines infertilités ne trouvent pas de causes. Tous les examens sont normaux aussi bien chez la femme que chez le mari.

Dans ce cas-là des conseils hygiéno-diététiques seront donnés. Tels que faire du sport, manger équilibré, perdre du poids…

A présent que nous avons redéfini les termes hijama et infertilité, voyons comment la hijama agit.

En quoi la hijama peut agir sur les causes d’infertilités?

La hijama peut agir sur quasiment toutes les causes d’infertilités. Et cela grâce aux différentes actions qu’elle apporte.

L’action épurative de la hijama va permettre de nettoyer le sang et d’éliminer les substances en excès contenu dans celui-ci. Ce qui n’est pas anodin dans un protocole d’infertilité car notre alimentation et nos produits de beauté sont pleins d’additifs qui déséquilibrent notre organisme.

L’action de régulation va permettre de réguler un organe qui est trop « paresseux ». Cela est valable pour la constipation par exemple. La hijama peut également booster le système immunitaire ou encore la production de globules. En cas d’infertilité c’est la régulation ovarienne qui sera visée.

L’action hormonale va permettre de réguler les glandes secrétant les hormones. Ce qui est très important dans les protocoles d’infertilité car cela est souvent du a un dérèglement hormonal. Ainsi il est possible de régulariser les cycles menstruels avec la hijama. C’est le cas de notre sœur qui est tombé enceinte par la cause de la hijama et qui avait des cycles très irréguliers. Son témoignage est sur le site

Hijama : La cause de ma grossesse

L’action de détente va permettre aux patientes de se détendre. Souvent stressées, fatiguées ou même déprimées, la hijama apporte un bien être qui est souvent décrit par les patientes.

Maintenant que nous avons vu comment la hijama peut agir dans les cas d’infertilité voici quelques conseils avant de commencer un protocole.

Mes conseils :

Les conseils que je veux donner aux sœurs qui souhaiteraient avoir recours à la hijama pour un cas d’infertilité sont les suivants.

Premièrement :

Bien choisir sa hajjam. Au-delà du fait qu’il faut qu’elle soit bien formée, il faut avoir un bon contact avec elle.

Si tu ne te sens pas à l’aise avec celle-ci pour x ou y raisons alors il vaut mieux t’orienter vers quelqu’un d’autre. C’est comme un médecin quand on n’a pas le feeling on change.

Nous n’avons pas les mêmes affinités avec tout le monde et dans les cas d’infertilité il n’est pas rare que la hajjam creuse un petit peu plus avec la patiente pour voir ses freins psychologiques.

Tu auras surement envie de te confier et de lâcher prise. Et comment faire cela si tu ne te sens pas en confiance avec ta hajjam ?

Bien que nous ne soyons pas psychologues, nous sommes très à l’écoute de vos maux.

Deuxièmement :

Le 2eme conseil que je donne est celui d’être assidue.

Certaines sœurs vont tomber enceinte au bout d’une séance tandis que d’autres vont devoir avoir des séances pendant plusieurs mois.

Tu devras surement stimuler tes ovaires avec des ventouses que la hajjam te laissera. Il est donc primordial d’être motivée.

Si tu abandonnes le protocole il faudra tout recommencer. Et il n’y a rien de plus frustrant que de tout recommencer.

Troisièmement :

Faire la hijama en première intention et la débuter le plus tôt possible.

La hijama ayant très peu d’effets secondaires je conseille d’essayer celle-ci avant tout traitement.

Les traitements d’infertilité ne sont pas sans conséquences notamment les hormones de synthèses.

Je conseille également de ne pas attendre trop longtemps pour commencer un protocole de hijama. Contrairement à la médecine conventionnelle qui attend 2 ans avant de commencer un traitement.

Il faut savoir que plus une pathologie est installée depuis longtemps et plus elle est longue à traiter. Par conséquent plus nombreuses seront les séances de hijama.

En conclusion inutile de perdre du temps.

Quatrièmement :

Il n’y a pas de secret, toujours sans remettre à Allah azawajal. Multiplier les doua’s, les prières pendant la nuit, la lecture du coran, les sadaqas, la demande de pardon. Mais aussi délaisser les pêchés, renouer les liens de parenté….

Ne pas perdre espoir et se souvenir que derrière chaque difficulté il y a certes une facilité.

Pour en savoir plus :

Pour terminer, je te laisse lire l’interview de notre sœur isabelle. Elle est hajjam et a eu de nombreux retours de grossesse allahuma barek. Elle a répondu à mes questions dans cet article. Cela te permettra d’en savoir encore plus sur l’infertilité et la hijama.

A propos de l'auteur

Umm Latifa

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.